Les troubles musculo-squelettiques

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont le résultat de la combinaison de multiples causes liées au poste de travail, à son environnement et à l’organisation du travail (management…). L’accroissement des contraintes de productivité et l’intensification du travail dans un contexte de vieillissement expliquent au moins en partie l’augmentation des TMS au cours des deux dernières décennies.

Les TMS sont des maladies qui touchent les articulations, les muscles et les tendons. Les TMS se situent principalement au niveau du poignet, de l’épaule, du coude et du dos. Les tendinites, le syndrome du canal carpien, la sciatique par hernie discale sont des exemples de TMS.

Ils provoquent de la douleur mais aussi de la raideur dans les membres et donc une perte de force. Afin que ces maladies ne deviennent pas chroniques, elles doivent être diagnostiquées et prises en charge précocement.

Les TMS sont de loin les maladies professionnelles reconnues les plus fréquentes. Ils représentent 87% des maladies professionnelles reconnues. Tous les secteurs sont concernés.

Toutes les décisions des organismes sociaux peuvent être contestées, dans des délais spécifiques.

Les agents des fonctions publiques, les exploitants agricoles, les commerçants, les artisans et les entrepreneurs bénéficient de dispositions particulières.

Si vous souhaitez être accompagné par les juristes de la FNATH, contactez nous.